Blog your adventures with maps, pictures and videos. Start here Login with Strava
Maxime C., Courrières, Nord-Pas-de-Calais, France

06-10-2016 - Vélotaf entre routes et sentiers

Jeudi soir, 6 octobre, fin de la journée de travail à Lille, ce soir, je prévois de sortir des sentiers battus pour rentrer, c'est tellement plus agréable que la monotone route directe surchargée de voitures qui ramène chez moi.

Je commence mon périple par la sortie habituelle de Lille, les feux rouges et arrêts fréquents, les bus à doubler, passer entre les files de voitures, faire attention aux automobilistes qui décident de prendre a droite sans penser qu'on est sur la piste cyclable qui se trouve sur cette droite, la jungle urbaine.
Direction Lille Moulins, au sud-est de Lille, tout se passe bien, la voie centrale est aménagée pour les bus et cyclistes, aucun partage de voie avec les voitures, c'est parfait.
Dans ces conditions, on arrive vite à Ronchin, et sa piste cyclable qui passe au dessus de la voie férrée, un pont réservé aux piètons et cyclistes qui grimpe pas mal et qui évite le détour que les voitures prennent.

On bifurque ensuite vers Fâches-Thumesnil, et là, bonne nouvelle, un bon vent de dos est présent ce soir et va m'aider a rentrer plus vite à la maison !
La traversée de Fâches est un peu comme Lille a cette heure-là, beaucoup de circulation, difficile de se frayer un chemin entre les 4x4, bus et autres monospaces. On arrive ensuite à Templemars, et je prend la départementale en connaissance de cause, elle a une superbe piste cyclable a l'écart de la route, qui, avec le vent de dos et le leger faux plat descendant me donne des ailes, un bon 35km/h sur les 2km de celle-ci. La piste cyclable s'efface et je me retrouve sur route avec les voitures qui forme un bouchon que je double tranquillement jusqu'a l'entrée de Seclin.
Je traverse Seclin sans difficultés majeures, toujours en faux plat et vent de dos, les vitesses restent autour de 30km/h.
Je prend ensuite le "periph" de Seclin afin de rejoindre le lieux-dit de Wattiesard, un hameau de Seclin se trouvant dans un cul-de-sac composé de corps de ferme et de jolies maisons, aucune circulation ici, c'est une impasse, c'est presque tranquille car c'est ceinturé par l'A1, la voie de TER, la voie de TGV et le periph Seclinois. J'y ai vu ce jolie corps de ferme entouré de douves d'eau se trouvant tout au bout du lieu-dit, avec les champs pour seul arrière-plan. Plutôt sympa !

On quitte ensuite Wattiesard pour la première difficulté du jour, les pavés, ceux-la rejoignent Phalempin, ma prochaine destination. J'ai beau être monté en 700x35c sur le randonneur, ca vibre quand même énormément.
La selle a ressorts fait le taf, je sens plusieurs fois qu'elle arrive en butée sur certaines secousses, j'hésite a me mettre sur le bas coté en terre, bien plus roulant, mais pour les 1.5km que j'ai à faire sur les pavés, je reste au milieu.
J'arrive sur Phalempin, toujours avec le vent de dos, je roule bien, 31-32kmh pour traverser la ville, pas le temps d'admirer les maisons de maîtres qui la compose, je traverse la ville a grande vitesse direction Camphin-En-Carembault. La route de champ qui sépare Phalempin de Camphin est expédiée à pas loin de 40 à l'heure, merci le vent :)

Je quitte le bitume à mon arrivée à Camphin pour prendre des sentiers rejoignants Carvin, tranquillité absolue, je suis seul, la route est bonne, le vent est en ma faveur.

Aprés 3km de sentiers, j'arrive à Carvin, j'ai prévu de passer par le parc du tour de l'horloge, je passe donc dans la cité du Marais et rattrape un sentier derrière le terril où le club de bouliste s'en donne a coeur joie sur les terrains de pétanque.
Je fais le tour du terril de Carvin et poursuit ma route sur les sentiers "D'un parc à l'autre" aménagés par Communauté d'agglomération d'Henin-Carvin (trés bon travail) pour aller vers Courrieres.
Petite pause sous un pont où je suis obligé de passer a pied à cause des barrières. Il s'agit d'un ancien chemin cavalier des mines où passaient les trains de la mine, réaménagé en chemin de randonnée dorénavant.

Je continue a longer ce sentier jusqu'a arriver aux abords de la zone industrielle de Carvin. On traverse la grande route et on arrive dans cette Z.I où l'on peut rattraper le bras mort de Courrières par un sentier qui était là avant la construction de la Z.I (réamenagé tout de même).

Je rattrape finalement le bitume a l'entrée de Courrieres, au niveau de la Deule et termine de profiter du vent de dos jusqu'à rentrer dans la ville puis chez moi à pleine vitesse !
J'ai fait 30km a 24.7km/h de moyenne. 124m de dénivelé cumulé.

Type: 
Ride
Workout_type: 
default
Date: 
2016-10-06T15:06:58Z
Avg Pace: 
2:26/km
Elevation: 
124
Distance: 
30458.4
Moving time: 
4437
Activity id: 
736316654
Strava title: 
Velotaf #36 retour semi route/gravel
Total photo count: 
0
Title: 
06-10-2016 - Vélotaf entre routes et sentiers
Summary Polyline: 
wt`tHigtQnB~EvA{A`e@ycAnUn@pNwW`k@iOfd@cDhjA}f@tHtFlSd[`FnBjBsDmBhDvChEdKuKvDpFzPmG~[g@jZuIxN~eAfQtXfRdSnMt^`B|QnBpFxn@|o@`CpGfEzBjHlM`f@_j@pJrCzJlKlInAjDnD~Lv{@qFdEdGvCnD@lQwL`Nh@nLiFhQmOnHw@xR`q@qCjGlC`Q]~KpMdEjVlYpJiBtYxBGhKrErMdWx]lBpHxAtUqH|a@rAxGgItQdGmIzl@~KuAlHpEsG~PpGtJdSyCxKxBvNpCm@`@nN`IwAxFbGB`JlBvCtEp@~CwEzBIpO~Mb\eDvC|HzHnG`JkNzH`NxCuCzGjMa@~FvMhSnPiZjGvWlSdh@dEhQxL_GhGv@pN~NrL~W{Srh@dG|D|@gG
Average speed: 
6.865
Language: 
French
Cover image: 
http://storyteller.fit/sites/default/files/styles/extra/public/field/image/ronchin.png?itok=OOiXuSz-
Maxime C., Courrières, Nord-Pas-de-Calais, France

Comments

Emmanuel FIANDINO Fri, 10/07/2016 - 20:15

Sympa le parcours

Login with Stravato post a comment

By the same author

More stories