Storyteller allows you to weave a narrative around your Strava data, and to share it with the world. Start here Login with Strava
Join the Storyteller Club on Strava. A simple way to let your followers know about Storyteller.
Emmanuel FIANDINO, Avrieux, ,

Story for Col Des Quirlies et glacier de St Sorlin

Initialement cette sortie devait m'amener sur le haut du glacier en VTT au col des Quirlies à plus de 3000m d'altitude.
Sur place, pour des raisons de sécurité, l'ascension de près de 2500m linéaire sur le glacier de St Sorlin n'a pas été réalisé en VTT mais à pieds.
Seulement voilà, les glaciers reculent et perdent en volume et en superficie. Ils chauffent et même très tôt le matin. Ils deviennent plus fragiles, instables et malgré ma progression seul à pieds je pense avoir pris de gros risques. C’est la raison pour laquelle je profite de cette expédition et de cette expérience pour vous mettre en garde
 

 Le VTT sur un glacier à proscrire même à plusieurs.
 

En revanche, si vous décidez de poser votre VTT et progresser sur un glacier à pieds, il est fortement recommandé d'être à 2 personnes minimum et encordés à 15m corde tendue.
En effet, il peut-y avoir des crevasses recouvertes par de la neige (pont de neige) et pouvant céder sous votre poids et vous y entrainer au fond. La progression doit donc se faire très tôt le matin car la neige est encore dure.

Je suis arrivé au col de la croix de fer vers 06h15. Il faisait encore nuit et on voyait déjà à l'horizon en direction de la haute-Maurienne poindre le lever du jour. Des randonneurs commençaient activement à se préparer.
Certains ne comprennent pas pourquoi partir à une heure si matinale ? Le début du jour est merveilleux. La nature se réveille, le soleil se lève, la température y est fraiche et idéale. On est seul, ou presque. Et on sait qu'avant midi, tout sera terminé et qu'on pourra profiter de l'après midi "ailleurs"
A 06h34, je débute ma sortie. Après une courte traversée d'un kilomètre, les choses sérieuses commencent et la pente se raidie fortement en avoisinent les 20%. Mais à allure réduite avec un petit développement, tout passe sur le vélo sans aucun problème. Cette ascension de 3.5km d'environ 40mn m'amène sur le haut du plateau à moins de 5mn du refuge de l'étendard.
Là, c'est déjà un moment étonnant. On voit  au loin le glacier et les lacs "Bramant" et "Blanc".
Il y a un effet particulier qui invite à dire que l'arrivée au glacier sera rapide, mais il faut se méfier des apparences. C'est une vraie sortie "Vélo de Montagne" qui commence et le glacier est très loin.
Arrivée au refuge, je rencontre des pécheurs qui s'approchent comme moi des lacs. D'un côté des canes à pêches, de l'autre un VTT. J'adore cette ambiance.
Certains ont planté leur tente à proximité des lacs et dorment encore. D'autres prennent leur petit déjeuner au pied des lacs au "doux" bruit des sonnailles des vaches.
Je quitte cette ambiance de moyenne montagne pour m'engager après le dernier lac dans du sérieux : Je m'approche tout doucement de la moraine. Le glacier y était présent en 1900, mais a depuis reculé de 1km et à perdu plus de 50m en hauteur. Cette dernière partie entre le lac Blanc et le pied du glacier s'escalade pour les marcheurs en 1h20. Il faudra un peu plus de 40mn en VTT et cette portion montante est très intéressante.

Me voilà donc au pied de ce Glacier. De prime abord, je n'ai pas trop envie de m'y aventurer car la présence de ce mastodonte de glace est assez effrayant. Il vie le bougre et marcher sur la glace sans savoir ce qui se passe dans ses entrailles me fait frissonner un peu.
Je décide quand même d'y aller. La glace est omniprésente, marcher est délicat. Je fais rouler mon VTT à côté mais je me décide au bout de 500m de le laisser car je sais qu'il sera dangereux de rouler avec. je géo localise la position du Genius avec le Garmin et je poursuis seul.
Je distingue au loin un groupe de 6 personnes. Je m'empresse de les rejoindre et cela me rassure. Il y a 2 guides, un couple et 2 enfants. Equipé de casques, baudriers, crampons, cordes, je m'aperçois qu'avec mes modestes chaussures en semelles Vibram et mon casque VTT, cela est très insuffisant voir suicidaire. Je les laisse pour enfin arriver au col des Quirlies à 3001m ou 3008m ou 2993m selon les cartes. Le spectacle est magnifique.
Je mange un bout et je redescends rapidement. Je croise de nouveaux les alpinistes et rejoins mon VTT laissé seul sur la grande étendue de glace. Puis, je repars et dès que cela est possible j'enfourche le Genius pour le retour sur la terre ferme.
Une fois sur le VTT, c'est parti pour une séance sur le sentier de la moraine. C'est super joueur, pas mal de cailloux, il faut être très vigilant et malgré les randonneurs surpris de voir un cycliste passer ces nombreux obstacles à cette altitude, tous les franchissements passent impeccablement bien. Je rejoins très rapidement les lacs mais sur le sentier rive droite cette fois-ci. La vue est génialissime et les montagnes se reflètent avec une précision d'un copier/coller tellement l'eau est pure et transparente. Le sentier est excellent, sans trop d'embuches avec de légers dévers quelquefois, mais on est en montagne...
Les 4 derniers kilomètres sont assez raides car c'est une trace directe que je prends. Puis retour calme au col de la Croix de Fer.
Un superbe parcours à faire et pourquoi pas l'automne car les couleurs doivent êtres un ton au-dessus, mais je m'arrêterais au pied du Glacier car s'y aventurer est trop dangereux.

Type: 
Ride
Workout_type: 
default
Date: 
2016-08-28T04:32:33Z
Avg Pace: 
10:26/km
Elevation: 
1140
Distance: 
23561
Moving time: 
14748
Activity id: 
692055508
Strava title: 
Col Des Quirlies et glacier de St Sorlin
Total photo count: 
20
Title: 
Story for Col Des Quirlies et glacier de St Sorlin
Summary Polyline: 
gm`sG}uzd@iAbHfDzGkG`_@zFtMkClFpCjI`AnAb@uFlCa@]zBtCJb@hBrBcAFfEfC~BMcBhDrC]{BtGd@dBdBoAzAlKzMjZdOpEH}@lAhEP}@fAl@hD|AkAfBj@PvCz@cAC`MzJlChOs@xUjF^bDaDbBjCdAgC~@tEVvArDtFnBbDzEdDFPuEdM`EzGcFt\fJfF{CFrBbCt@fYkGnFf@x[`PpEhGrMfAjOdJpIe@rF~BnIjMxPfElFnGnMRrC~Dj\nPrMdKxQ|Fsp@w[cOiCqFyHaGe@yFsGoIe@uTeT_NYeOeJuMu@kEuGu[iPqWxAcE}IcKwHcNXgFwEeDdK{BZoEcCeIwKsF}AiGE}EdFgFT_@wByQgEqTJaJsCyIcTqQ{K{AuEkBAqDcFwMsHO_CeNcDoSoR_GeQdGs^qDcIzAsF
Description: 
ATTENTION LE GLACIER PEUT CACHER DES CREVASSES. IDÉALEMENT IL FAUT PROGRESSER AU MINIMUM PAR 2 ENCORDÉS
Average speed: 
1.598
Emmanuel FIANDINO, Avrieux, ,
Login with Stravato post a comment

By the same author

More stories